Stratégies de gestion des options (II).

Si vous avez manqué la première partie, vous pour la retrouver ici.

Rolling.

Comme vous le savez déjà, les options ont une durée de vie limitée, c’est la date d’expiration.
Si vous souhaitez maintenir une position, vous devez la clôtuer (ou la laisser expirer) et ouvrir une autre position à l’échéance suivante (ou une autre échéance).
Cette opération s’appelle le rolling de position.

Rolling up.

Cette opération consiste à clôturer une position en option et à en ouvrir une à un prix d’exercice supérieur.
Cela signifie un prix d’exercice supérieur tant pour une option Call que pour une option Put.

Rolling down.

Cette opération consiste à clôturer une position en option et à en ouvrir une à un prix d’exercice inférieur.
Cela signifie un prix d’exercice supérieur tant pour une option Call que pour une option Put.

Rolling forward.

Cette opération consiste à clôturer une position en options et à ouvrir la même position à une prochaine date d’expiration.

Pourquoi effectuer un rolling de positions :

  • La volatilité augmente et le marché se déplace légèrement au-delà de vos limites,
  • La volatilité chute et votre option est (très) en dehors de la monnaie,
  • Le marché chute fortement (crash) et se déplace loin au-delà de vos limites.
  • Vous adoptez une approche plus défensive et vous voulez ajuster un des élements suivants :
    • de votre delta,
    • de la durée de votre position (dans ce cas vous fermez la position avant l’expiration. Le risque augmente lors des derniers jours avant l’expiration ).

Vous devrez gérer 4 paramètres :

  • Le prix de l’action,
  • Le temps,
  • La quantité d’argent pour couvrir le trade (afin de le sécuriser en cas d’assignation).
  • Le nombres d’options concernées.

Nous ne contrôlons pas le cours de l’action (ou du sous-jacent) car c’est le marché qui en décide.

Que faire quand le marché joue un peu contre vous.

Supposons que vous avez vendu un Put (sécurisé car vous pouvez supporter l’assignation) et que le marché chute un peu. Votre Put est dans la monnaie, vous pouvez laisser l’assignation se produire et ensuite vous pouvez vendre des options Call contre les actions et à un prix supérieur à celui de l’assignation.

Si vous ne souhaitez pas subir l’assignation, vous pouvez racheter l’option avant la date d’expiration et en vendre une autre à un prix inférieur (Put) et/ou à une date d’expiration plus éloignée. Si le « rolling » est bien géré vous pouvez récupérer votre perte liée au rachat de l’option et même faire un bénéfice.

Quand vous réaliser un « roll » vous ajustez le temps et/ou la quantité d’argent impliqué dans le trade via le prix d’exercice.

Que faire en cas de crise ou de mouvement conséquent du marché.

  • Vous pouvez racheter et essayer de faire un roll mais vous allez subir une perte. Dans certain cas seul le « rolling » à une future date plus ou moins lointaine va vous aidez à supprimer les pertes.
  • Vous vous laissez assigner en subissant une lourde perte.
  • La stratégie la plus approprié pour récupérer d’un crash est de privilégier la vente de spreads plutôt que la vente d’options nues. Le spread limite votre perte vous permettant de récupérer plus vite lors du « roll » du trade.

Comment effectuer un roll de position.

Rappelons-nous les 4 variables : le prix du sous-jacent, le temps, la quantité d’argent impliquée dans le trade. Le nombre d’options impliquées dans le trade.

Quand vous faite un « roll forward » (dans le temps), vous avez l’opportunité de :

  • Diminuer le prix d’exercice,
  • Vendre l’option à un prix plus élevé avec plus de valeur extrinsèque.

Dans ce cas vous pouvez faire un bénéfice en terme d’argent , mais vous y perdrez en temps. Dans le cas d’un crash vous devrez probablement effectuer plusieurs « roll » avant de pouvoir rapprocher, progressivement, le prix d’exercice du prix du sous-jacent sans perdre de l’argent.

Une autre façon de faire, plus risquée, est d’augmenter le nombre de contrats d’options tout en réduisant le prix d’exercice. Cette technique conviendra mieux aux gros compte, car il faudra plus d’argent afin de couvrir entre 150% et 200% de la position initiale en cas d’assignation. Mais vous serez à même de sélectionner un prix d’exercice OTM. Avec une espérance élevée que les options expirent sans valeur.
Je ne recommanderai pas cette méthode aux petits comptes car le risque augmente et la quantité d’argent pour couvrir le trade augmente également.

Exemples.

Call couvert.

Vous achetez l’ation XYZ à $25 (t0). Vous vendez une option Call avec un prix d’exercice de $28 pour $0.60.
Avant la date d’expiration l’action grimpe à $28.50 (t1).
Le prix de l’option est de $1.20.
Vous pouvez acheter l’option et subir une perte de $0.60 mais cette perte est compensée par l’augmentation de prix de l’action.
Vous pouvez à nouveau vendre une option Call à un prix d’exercice plus élevé par exemple $29 (t1).

Vente de Put (sécurisé).

Le prix de l’action XYZ est de $33.
Vous vendez une option Put avec un prix d’exercice de $28 pour $1.75 et avec une date d’expiration dans 6 mois.
Après 3 mois, le marché chute et le prix de l’action est de $24.50. Votre perte potentielle est de $2.50.
Vous décidez d’effectuer un roll de l’option à une date d’expiration plus éloignée, disons 6 mois supplémentaires.
Ceci vous permet de vendre l’option à un prix d’exercice de $25 pour $1.70.
Vous subissez une petite perte de $0.05 sur l’option mais vous avez réduis le prix d’exercice de $3.
Si le cours de l’action remonte avant la date d’expiration de l’option, cette dernière expirera sans valeur. Dans le cas contraire, si l’action chute à nouveau, vous devrez effectuer un ou plusieurs rolls supplémentaires.

Cet article est le dernier concernant l’introduction aux options. Mon but était de vulgariser les options. Cela ne veut pas dire que je n’écrirai plus sur le sujet, bien au contraire. Je vais probablement améliorer cette série d’articles au fil du temps. Je pense aussi écrire des articles beaucoup plus court sur des sujets très précis en relation avec les options. Cela a été une expérience très enrichissante pour moi. J’espère vous avoir fait découvrir le monde fascinant des options. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à me poser des questions. Cela me permettra sans aucun doute d’améliorer la qualité de mes articles.

Dans mon prochain article… Oui, il y en a un autre. Je vous y expliquerai comment je trade les options.


Options Académie

  1. Parlons options.
  2. 4 stratégies de base.
  3. Stratégies avancées.
  4. Stratégies ultimes.
  5. Comment utiliser la volatilité, le temps et les statistiques.
  6. Stratégies de gestion des options I.
  7. Stratégies de gestion des options II.

Sources

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
18 − 8 =